Partage de l’article 

Le sourcing de candidats : les différents outils

6 min
Par Simon Brunner, 08 décembre 2022
Lymia_Image_Tool

De nombreux outils existent pour faciliter votre sourcing en recrutement. Ne perdez pas de temps, concentrez-vous sur l’essentiel. Découvrez notre sélection et nos recommandations pour vous aider à y voir plus clair et gagner en efficacité.

Dans cet article nous verrons :

Les jobboards

Les sites qui diffusent des annonces sont un classique du recrutement. La majorité des candidats (96%) utilisent ces sites. Ils permettent de récolter un grand nombre de CV, en continu.

: Ils offrent une large visibilité avec plusieurs millions de visiteurs tous les mois.

➖: Les candidatures reçues ne sont pas toujours qualitatives et le sourcing manque de précision.

❇️ Notre sélection : Pôle emploi, Indeed, APEC, Welcome to the jungle.

💡Notre conseil : Affichez clairement vos critères de sélection et utilisez des filtres pour trier les demandes et préqualifier le flux entrant. Les jobboards sont idéaux pour des offres peu spécialisées.

Les CVthèques

Certaines sont généralistes comme celles de Pôle Emploi ou de Monster, et d’autres spécialisées comme celle de l’APEC (pour les cadres) ou GitHub (pour les profils IT).

➕ : Elles permettent d’accéder facilement à de nombreux candidats.

➖ : Elles sont de moins en moins utilisées par les talents et les informations et CV peu souvent actualisés.

Les ATS (Applicant Tracking System)

Ce sont des bases de données optimisées pour le traitement et le suivi des candidats

Elles permettent de trier les candidatures, de sauvegarder les échanges candidats… Certains ATS proposent des fonctionnalités complémentaires comme la multidiffusion des offres d’emploi, l’automatisation de la prise de contact, le filtrage des candidatures grâce à l’IA.

➕ : C’est l’outil indispensable pour suivre l’évolution des candidats.

➖ : Attention à ne pas trop automatiser certains process, cela peut nuire à la personnalisation de la prise de contact.

💡Notre conseil : les ATS sont des logiciels très puissants pour le sourcing de candidatures, s’ils sont correctement renseignés et enrichis.

❇️ Notre sélection : SuccessFactors Recruiting l’ATS de SAP, l’incontournable Teamtailor, Flatch la solution française, Tool4Staffing pour les cabinets et les ESN.

Votre vivier de talents

Cette base de données comprend tous les candidats qui ont postulé, ceux que votre équipe et vous avez ajoutés. C’est un outil puissant pour sélectionner des talents déjà préqualifiés, comme vous le feriez dans une CVthèque. 

Lorsque votre vivier est enrichi et entretenu régulièrement, il vous permet de créer et maintenir un lien avec les talents en poste et en recherche d’emploi. Cette approche simple et humaine facilite et accélère vos recrutements.

: Le vivier est la méthode la plus performante sur le long terme, particulièrement dans un contexte pénurique.

➖ : Il est nécessaire de garder le contact avec les talents, de bien gérer son vivier, et de se doter d’un outil adapté pour bien l’utiliser.

💡Notre conseil : Optimisez et exploitez votre vivier de talents ! Notre solution Lymia vous permet de trouver en moins de 5 minutes les meilleurs candidats dans votre ATS et votre réseau LinkedIn.

Les réseaux sociaux

LinkedIn, Twitter et Instagram sont devenus des outils incontournables pour les entreprises. Nous vous recommandons de les utiliser de 3 manières suivantes, au minimum.

1️⃣ La recherche de candidats

Linkedin Sales Navigator et Linkedin Recruter sont deux outils payants qui vous permettent de rechercher des profils sur Linkedin.

: Vous pouvez sourcer dans le plus grand vivier du monde.

➖ : La précision de recherche est variable et le taux de réponse est très faible.

💡Notre conseil : Personnalisez au maximum vos messages d’accroche, et n’oubliez pas d’ajouter les candidats à votre propre vivier de talents dès que la conversation est engagée.

2️⃣ La diffusion d’offres d’emploi

Comme sur un jobboard, rédigez une annonce, diffusez-là sur la page LinkedIn Entreprise et collectez des candidatures.

💡Notre conseil : Republiez l’offre d’emploi sur votre profil LinkedIn personnel, et ajoutez le bandeau Hiring pour indiquer que vous recrutez !

3️⃣ Votre marque employeur

L’image que communique une entreprise et ses collaborateurs actuels aux futurs talents est cruciale ! Les réseaux sociaux sont souvent le premier point de contact avec le candidat, d’où l’importance de veiller à ce type de prise de parole. 

Vous, recruteur et n’importe quel salarié êtes un ambassadeur potentiel.

: Une marque employeur bien définie permet d’attirer des candidats très motivés.

➖ : Les valeurs mises en lumière doivent être authentiques et non pas mises en scène.

💡Notre conseil : Pour développer l’attractivité et la notoriété de votre entreprise, communiquez des valeurs communes à tous les collaborateurs et qui reflètent sa singularité. Veillez à coordonner vos efforts pour présenter un message clair et homogène.

Les moteurs de recherche

Google et Bing sont des outils simples et efficaces. Google propose une fonction de recherche avancée

L’utilisation de mots-clés pertinents permet de trouver des profils avec beaucoup de précision.

: Ils mettent en évidence des profils différents de Linkedin car les résultats ne sont pas influencés par vos relations.

➖ : La précision de vos recherches dépend beaucoup des mots-clés choisis.

💡Notre conseil : Soyez patients car cela prend du temps et assurez-vous d’avoir une solide maîtrise des opérateurs booléens (mots ou signes pour affiner une recherche).

La mobilité interne

Et si le talent que vous cherchez était déjà un collaborateur

Dans certains cas, un employé peut évoluer vers le poste vacant. Grâce à son historique, le talent connaît bien l’entreprise et son fonctionnement.

Mettre en place une stratégie de mobilité interne a plus d’un avantage.

  • Elle permet d’anticiper le développement de l’entreprise ;
  • Elle offre aux collaborateurs différentes perspectives d’évolutions ;
  • C’est la meilleure technique pour améliorer la rétention des talents ;
  • Elle diminue les chances d’un mauvais recrutement coûteux (entre 20 et 200k€). 

➕ : La mobilité interne fidélise les collaborateurs, ce qui n’est pas négligeable dans un contexte de guerre des talents.

➖ : Cela nécessite de construire une stratégie pour anticiper les besoins.

💡Notre conseil : Pour Lymia, c’est le futur du recrutement ! Elle s’intègre bien dans une stratégie de vivier de candidats.

La cooptation

Encouragez vos collaborateurs à recommander des candidats avec une prime. Selon un sondage QAPA, plus de la moitié des entreprises françaises (65%) versent une prime allant de 500 euros à plus de 2000 euros aux salariés ayant déniché un talent.

Cette méthode permet aux recruteurs de gagner du temps, particulièrement pour les profils rares. Généralement, les candidats recrutés suite à une cooptation s’intègrent plus facilement parce qu’ils ont été sensibilisés aux valeurs de l’entreprise.

: La cooptation permet d’accéder à des profils moins visibles, ce qui limite la concurrence.

➖ : Il peut être difficile de solliciter et rétribuer les collaborateurs de façon récurrente.

💡Notre conseil : Une bonne communication entre les services peut faciliter les recrutements par cooptation.

Découvrez les étapes clés du sourcing et appliquez nos conseils pour trouver rapidement vos pépites.

Articles recommandés

Recruteurs – Lecture : 4 min

Par Simon Brunner, 9 septembre 2022

Recruteurs – Lecture : 4 min

Par Simon Brunner, 9 septembre 2022

Inscription à la newsletter Lymia !

Abonnez-vous pour recevoir les nouveautés de Lymia. 

Recherche par candidat idéal

Sélection instantanée​

Nuage de talents

Données dynamiques